Frontier Facebook Frontier twitter
/Vos témoignages / Témoignages / De nos donateurs et des gens qui nous appuient

De nos donateurs et des gens qui nous appuient

Shelagh Rogers, animatrice de CBC Radio – The Next Chapter
“J'ai commencé à faire du bénévolat pour Collège Frontière dans le cadre des tournois de golf Peter Gzowski (PGI) pour l'alphabétisation. La rencontre de personnes qui ont appris à lire à l'âge adulte a été une grande source d'inspiration pour moi. Ces personnes sont devenues des modèles pour moi. De plus, il s'avère que tous mes bons amis consacrent du temps à la cause de l'alphabétisation d'une manière ou d'une autre. On peut dire que Collège Frontière a changé ma vie, moi aussi.” - Shelagh Rogers, animatrice de CBC Radio – The Next Chapter
Gerry McCaughey, ancien président et directeur général, CIBC
“Collège Frontière College est à l'avant-garde de l'alphabétisation au Canada depuis plus d'un siècle. Aujourd'hui, l'organisation continue d'être un leader en mobilisant les gens et en répondant à leurs besoins. De plus, Collège Frontière veille au développement essentiel de jeunes leaders en formant des milliers d'étudiants universitaires chaque année. Je suis heureux de travailler avec Collège Frontière et de soutenir cette organisation. ” - Gerry McCaughey, ancien président et directeur général, CIBC
R. Roy McMurtry, Q.C. ancien ouvrier-enseignant de Collège Frontière et ancien juge en chef de l'Ontario
“J'ai découvert Collège Frontière et fait la connaissance du Dr Edmund Bradwin… au printemps de 1952. M. Bradwin m'a amené à croire qu'être ouvrier-enseignant dix heures par jour, six jours par semaine, et enseigner à de nouveaux immigrants le soir était un privilège. Les étés que j'ai passés à travailler avec Collège Frontière m'ont procuré la grande satisfaction et même la joie qu'on peut ressentir en travaillant pour la fonction publique. Je suis à jamais reconnaissant envers le Dr Bradwin pour son inspiration et les leçons qu'il m'a si bien enseignées.” 
- R. Roy McMurtry, Q.C. ancien ouvrier-enseignant de Collège Frontière et ancien juge en chef de l'Ontario
Murray McLauchlan, auteur-compositeur-interprète
“En tant que Canadien et ami de longue date de Collège Frontière, je suis fort honoré d'être associé à un organisme sans but lucratif canadien dont le travail a un effet si profond et positif sur la vie des gens qu'il touche.” - Murray McLauchlan, auteur-compositeur-interprète
Janet Cloud, donatrice, tutrice et ancienne membre du conseil d'administration de Collège Frontière

“J'ai commencé à travailler pour Collège Frontière comme tuteur dans les années 1990 en aidant une jeune femme à apprendre à être caissière. Je passais des heures à lui rendre la monnaie. À cette époque, les caisses enregistreuses ne pouvaient pas faire tout le travail pour nous. J'étais très contente quand elle a réussi à se trouver du travail dans une boutique de souvenirs.

Beaucoup de choses ont changé dans les 20 dernières années, mais le besoin de soutien à l'alphabétisation et à la numératie est demeuré le même. Dans le monde d'aujourd'hui, qui est axé sur la technologie, ce besoin est même plus important, et de nombreux Canadiens n'ont pas les compétences nécessaires pour garder un emploi ou avoir accès aux réseaux sociaux et de santé.

C'est un puissant message d'intérêt public qui m'en a fait prendre conscience. On y voyait un jeune homme seul devant un abribus, à essayer de comprendre un panneau. On pouvait y lire que les autobus étaient annulés pour la journée. Il était pris là et ne le savait pas.

Cela m'a profondément touchée, et j'ai réalisé que l'alphabétisation est souvent prise pour acquise. Les problèmes de lecture et de lecture affectent beaucoup plus de personnes que nous le pensons, car ils ne sont pas apparents et la plupart des gens parviennent à survivre sans l'admettre ou le montrer.

J'ai recommencé à être tutrice pour Collège il y a onze ans. C'est toujours ce que je préfère dans mes semaines chargées dans le monde des affaires. Je travaille avec les apprenants de Beat the Street : des jeunes marginalisés qui ont décroché du système scolaire traditionnel. Cela n'a rien à voir avec l'intelligence. Il est frappant de constater le nombre d'enfants intelligents qui sont défavorisés et n'ont pas accès aux mêmes possibilités que la plupart des autres Canadiens et Canadiennes.

J'ai essayé de donner à mes enfants la chance d'atteindre leur plein potentiel et j'ai du mal à accepter que personne ne s'occupe de certains enfants. Ce n'est qu'une question de chance, un grand tirage au sort cosmique, et sans aide, de nombreux enfants ont peu d'espoir et font face à un avenir sombre.

J'ai eu le privilège de siéger au conseil d'administration de Collège Frontière et je sais que les dons personnels font une différence réelle. Grâce aux partenariats et au modèle d'affaires de Collège Frontière, chaque dollar donné contribue de manière importante à la mise en place des conditions nécessaires à une vie saine, heureuse et productive.” - Janet Cloud, tutrice et ancienne membre du conseil d'administration de Collège Frontière, donatrice et tk Title
Arden King
“J'ai beaucoup d'admiration pour Collège Frontière. Leur mission est possible; ils ont le personnel pour le faire, et ça fonctionne. Collège Frontière est mon organisme d'alphabétisation préféré. J'ai toujours l'impression que mon temps et mes dons sont utilisés judicieusement par Collège Frontière.” - Arden King, donateur
Trouver un programme

Le saviez-vous

Notre succès repose sur notre vaste réseau de bénévoles ! En 2015, ils ont réalisé plus de 50 000 heures de bénévolat au sein de nos activités.

Back to Top