Frontier Facebook Frontier twitter
/Vos témoignages / Témoignages / De nos tuteurs

De nos tuteurs

Conseiller, lac Beaver
“La vie familiale de nombreux enfants est difficile, et ce n'est pas leur faute. Avec un peu de chance, le camp leur donnera envie d'aller à l'école.”
Conseiller, lac Beaver
“La vie familiale de nombreux enfants est difficile, et ce n'est pas leur faute. Avec un peu de chance, le camp leur donnera envie d'aller à l'école.”
Conseiller, lac Beaver
“La vie familiale de nombreux enfants est difficile, et ce n'est pas leur faute. Avec un peu de chance, le camp leur donnera envie d'aller à l'école.”
Bénévole @ LSS, Accueil et Flora House, Manitoba
“J'ai joué à Mad Libs lors de l'Accueil Francophone, et tous les participants ont adoré ça! C'était une des premières fois où j'ai entendu autant de personnes rire. Ce fut donc mémorable. J'ai beaucoup aimé mon expérience de bénévolat et je pense que je vais continuer, si mon calendrier d'examens et mon emploi d'été me le permettent.”
Bénévole @ bibliothèque Millenium et Flora House, Manitoba
“En tant qu'étudiant à l'Université de Winnipeg, je n'avais pas eu la chance de passer du temps avec autant d'enfants dans ce type de contexte. L'expérience m'a permis de devenir un bon bénévole et un meilleur enseignant. Je vais prendre toutes les compétences que j'ai acquises dans le cadre du programme et les utiliser pour mes connaissances futures. J'ai beaucoup aimé travailler avec Collège Frontière et j'espère que l'expérience se poursuivra. Je recommande le programme à toutes les personnes qui désirent travailler avec des enfants et des adultes dans un contexte d'alphabétisation.”
Intesar Saeed, tutrice de Ryan Trail, un élève de 11e année qui a des problèmes d'apprentissage et de développement, Fredericton, Nouveau-Brunswick
“Je donne des séances de tutorat en mathématiques à Ryan depuis deux ans et je suis très fier de lui. Il a réussi son cours de mathématiques de dixième année après plusieurs échecs, et sa moyenne dans son cours de mathématiques de 11e année, si l'on inclut les devoirs et les tests, s'élève à 80 %. Le fait de remettre des travaux en retard lui a coûté des points. C'est un très bon garçon, et j'aime travailler avec lui. Je suis heureuse de constater que notre travail ardu a été récompensé.”
Jianfang (Jennifer) Chen, Fredericton, Nouveau-Brunswick

“Le tutorat à l'école primaire de Barkers Point est une expérience extraordinaire. Je travaille avec M. Rogers, qui a beaucoup d'expérience en éducation. Jeudi dernier, le directeur adjoint m'a parlé d'un garçon timide qui n'aime pas l'école et qui a besoin d'aide supplémentaire. J'ai donc commencé par l'observer un peu pendant que j'aidais un autre enfant à lire. Je lui suis rapidement venue en aide après que M. Rodgers a demandé à la classe d'écrire cinq mots. Voyant qu'il était confus, je me suis agenouillée à côté de lui et je lui ai souri. Il s'est détendu, et je lui ai offert de l'aider. Je l'ai encouragé à écrire le mot " serpent ". Il a mal écrit le mot la première fois. Il s'est trompé à la première lettre, le " S ".

Je lui ai pris la main et je lui ai montré comment faire. Il l'a fait rapidement, et je l'ai félicité. Il a réagi avec enthousiasme et a essayé d'écrire un autre " S ". Il a continué d'essayer, et je lui ai montré comment écrire les lettres " Y " et " T ". Il a écrit les cinq mots en peu de temps. J'ai continué de le féliciter pour son travail ardu. On lui a ensuite demandé de lire lui-même un livre. Je lui ai demandé de commencer par lire, mais il ne savait pas comment prononcer les mots. J'ai donc lu en premier, et il m'a suivie. Je lui ai demandé de répéter ce que je lisais, une phrase après l'autre. Petit à petit, il a appris à lire. Il s'interrompait parfois pour me poser des questions sur les phrases. Je lui ai expliqué ce qui se passait, et il était impatient de continuer à lire. Avec mon aide, il était prêt à apprendre et il y a mis beaucoup d'effort. J'ai été très touchée en le voyant me sourire avec confiance. Mon aide a porté ses fruits.

En rentrant à la maison, je ne pouvais m'empêcher de penser à lui. Si je continue de l'aider à lire et à écrire, il va bientôt rattraper les autres enfants.

J'adore travailler avec les enfants et je trouve que mon travail est enrichissant. Je vous remercie de me donner cette chance de travailler avec des enfants. Je vais continuer d'être tutrice à l'école primaire Barkers Point. ” 
 
Heidi Hoffman, OT, Halifax
“Pour moi, le tutorat avec Collège Frontière ne se résume pas à des mots et à des chiffres, et à aider les enfants à comprendre différents concepts. C'est une expérience qui a changé ma vie. Mon expérience en tant que bénévole pour Collège Frontière, une organisation respectée au sein la communauté où je travaille bénévolement, m'a ouvert des portes au sein de cette communauté. Cela m'a permis d'assumer de nouvelles responsabilités et d'avoir accès à de nouvelles occasions de bénévolat et même de travail rémunéré en été et pendant toute l'année. Si je n'avais pas commencé par faire du bénévolat pour Collège Frontière, je n'aurais pas eu des douzaines d'occasions de me développer en tant que leader et personne. J'accorde beaucoup d'importance à mon rôle de tutrice pour Collège Frontière et je suis à jamais redevable pour les précieux cadeaux que l'organisation m'a donnés. ”  – Heidi Hoffman, OT, Halifax
 
Tammy Wohler, tutor, Halifax
“Je veux simplement vous dire que j'aime beaucoup travailler avec Jonathan. Je constate vraiment une amélioration dans ses capacités de lecture et son goût pour celle-ci. Hier soir, il a lu avec expressivité et confiance pour la première fois.

Je me réjouis surtout du fait qu'il s'est montré à lire pour le plaisir. Quand nous avons fait connaissance, il m'a dit qu'il n'avait pas de livres à la maison et qu'il lisait surtout les sous-titres de jeux vidéo.
Après quelques faux départs, j'ai commencé à me servir de la bande dessinée Bone de Jeff Smith pour les séances de lecture. Jonathan a rapidement adopté l'idée et m'a demandé de continuer à utiliser le livre. Nous en étions encore au premier volume quand nous nous sommes rendu compte que nous allions manquer quelques séances (pour différentes raisons). Jonathan m'a demandé de lui prêter le livre pour qu'il puisse continuer de le lire tout seul.  À la séance suivante, il l'avait déjà terminé. 

Je lui ai trouvé le deuxième volume pour qu'il puisse le lire chez lui, puisque nous allions nous mettre à lire des textes un peu plus denses lors de nos séances de tutorat du jeudi.  La semaine suivante, il avait fini le deuxième volume et a réclamé le troisième volume.  Je suis vraiment contente qu'il lise par lui-même. Il dit qu'il ne comprend pas nécessairement tous les mots, mais l'histoire lui plaît quand même, et il s'habitue à lire. ”– Tammy Wohler, tutor, Halifax
 
JC Kaiser, Halifax
“Après un an et demi à faire du bénévolat pour Collège Frontière, je peux dire sans hésitation que l'expérience a été parmi les plus enrichissantes que j'ai vécues. Au départ, je pensais que le bénévolat pour Collège Frontière n'aiderait et ne récompenserait que les élèves et les enfants dont j'étais le tuteur. J'ai donc commencé à donner des cours particuliers avec cette vision linéaire selon laquelle il n'y a que les élèves qui en profitent. Je croyais que mon rôle se limitait à donner de mon temps, un peu comme c'est le cas pour d'autres organisations axées sur le bénévolat. Je me suis rapidement rendu compte que j'avais tort.

Mon travail de tuteur m'a montré que Collège Frontière offre une expérience tout aussi enrichissante aux tuteurs qu'aux apprenants. J'ai réussi à améliorer plusieurs compétences nécessaires à la vie courante et à en acquérir de nouvelles, ce qui fait de moi une meilleure personne au sein de la communauté et pour l'avenir. En ce qui concerne les élèves, ils se sont presque tous présentés à toutes les séances hebdomadaires de tutorat. Il est clair que les bénévoles contribuent vraiment au mieux-être éducatif des élèves. Je donne des cours particuliers à différents élèves depuis un peu plus d'un an et demi, et rien ne me fait plus plaisir que quand mes élèves me disent qu'ils aiment vraiment lire maintenant ou que les mathématiques sont plutôt faciles, en fin de compte. Quand j'entends des choses comme ça, je n'ai même pas l'impression de faire du bénévolat. J'ai plutôt l'impression de m'adonner à une activité amusante et je me trouve chanceux. Aucune autre expérience de bénévolat n'est aussi enrichissante que le fait de s'intéresser à l'éducation de ces élèves.

Les élèves qui viennent au centre George Dixon chaque semaine forment un groupe intéressant. Ils ont entre cinq et treize ans. Chacun d'entre eux possède des outils d'apprentissage uniques et doit surmonter des obstacles à l'apprentissage tout aussi importants. Bien que les élèves soient tous différents, ils semblent, pour la plupart, poursuivre le même but, soit apprendre. Ils veulent apprendre et devenir de meilleurs élèves. Ils veulent s'améliorer en mathématiques, en lecture, en écriture ou en orthographe. En tant que tuteur, il est facile de travailler bénévolement chaque semaine en sachant que les élèves sont heureux de participer aux séances. Il n'y a rien de mieux qu'un élève qui veut apprendre, qui m'écoute et qui profite de ce que lui montre. Je ne dirai jamais assez à quel point mon expérience avec Collège Frontière a été enrichissante.

En résumé, mon expérience avec Collège Frontière et les apprenants du centre George Dixon a été un des projets les plus enrichissants dans lesquels je me suis lancé. J'ai hâte d'aider ces enfants chaque semaine et j'espère avoir une longue relation de travail avec Collège Frontière. ”–JC Kaiser, Halifax
 
Trouver un programme

Le saviez-vous

85 % des parents affirment que leur enfant lit plus à la maison après avoir participé à un camp de littératie.

 

Back to Top